BUDGET 2016
Économie, voirie, habitat, santé, équipements culturels et sportifs, petite enfance...
Les investissements du Grand-Figeac façonnent le territoire de demain

Bandeau gauche

UN PROJET GLOBAL DE TERRITOIRE

Il y a tout juste 20 ans, une étude régionale de l'INSEE prédisait le déclin inexorable des Villes petites et moyennes de Midi-Pyrénées situées en dehors de l'agglomération toulousaine. On constate aujourd'hui que la zone d'emploi de Figeac est située au quatrième rang pour le plus faible taux de chômage des 34 Zones d'Emploi de la nouvelle Région Occitanie (environ 8%), que l'emploi y a progressé et que l'emploi industriel, notamment, y a doublé en 20 ans.

Cette vitalité exceptionnelle, pour un territoire éloigné des grandes métropoles, a été favorisée par les importants investissements réalisés par l'Intercommunalité : zones d'activités, immobilier d'accueil (pépinière et hôtel d'entreprises), aide à la construction, accompagnement des entreprises.

En 2016, encore, de nouveaux projets émergent et le développement économique et de l'emploi demeure le premier poste budgétaire du Grand-Figeac.

DES INVESTISSEMENTS EN HAUSSE

Au-delà du volet économique, le programme d'investissements pour 2016 illustre la vision globale du projet de territoire porté par les élus du Grand-Figeac :

Voirie (1 800 km2 à entretenir et à aménager) et éclairage public (lancement d'un diagnostic global sur les 7 000 points lumineux), équipements culturels et sportifs, aménagement (participation financière aux programmes départementaux Très Haut Débit, aménagement des cœurs de villages) et habitat (aides à la rénovation de l'habitat), petite enfance (extension de la crèche de Capdenac-Gare, construction de la crèche de Cardaillac), accessibilité aux bâtiments publics (mise en œuvre du plan d'accessibilité des bâtiments communautaires aux personnes à mobilité réduites), environnement (mise aux normes du chenil, programme «Territoire à Énergie Positive», élaboration du Plan «Climat Air Énergie»), santé (soutien financier du Grand-Figeac à l'aménagement de Maisons / Centres communaux de santé).

Ainsi, les Conseillers Communautaires ont adopté un budget d'investissements de 12,3 Millions d'euros, contre 10,9 Millions en 2015, au vu d'une situation financière saine.

En effet, en plus de ses investissements «traditionnels», la Communauté lance un programme exceptionnel de 10 Millions d'euros sur la période 2016 / 2019 :
modernisation du centre aquatique de Capdenac-Gare, des 5 écoles de musique du territoire (Assier, Cajarc, Capdenac-Gare, Figeac et Lacapelle-Marival, qui rassemblent 700 élèves), construction d'un Centre d'Exploitation Routier mutualisé avec les services départementaux.

DES EFFORTS DANS
UN CONTEXTE DIFFICILE

Cette dynamique ne doit pas occulter le fait que le budget 2016 s'inscrit dans une période difficile de baisse des dotations d'État aux Collectivités dans le cadre de la réduction du déficit public.

Dans ces conditions, les dépenses de fonctionnement des services communautaires et les subventions aux associations subissent une baisse de 2 %.

Une enveloppe complémentaire devrait toutefois être dégagée d'ici la fin de l'année pour mieux soutenir les associations œuvrant envers les jeunes.

Sur un budget global de fonctionnement de 29 Millions d'euros, 12 millions d'euros sont consacrés à des dépenses sur lesquelles le Grand-Figeac n'a pas de marge de manœuvre (financement des Services Départementaux d'Incendie et de Secours, ordures ménagères, reversement de fiscalité aux Communes) et la masse salariale représente 5,3 Millions d'euros.

Grâce au travail de rationalisation des structures et services mené depuis 2014, le Grand-Figeac a pu développer ses services à la population en limitant l'impact sur la masse salariale nette 2016 : service urbanisme, extension crèche de Figeac, ouverture Astrolabe, régie des salles culturelles communautaires, chargés de mission «Pays Art et Histoire» et «Santé».

PAS DE HAUSSE DES
TAUX DE FISCALITÉ

Sur le plan de la fiscalité des ménages, les Conseillers Communautaires ont décidé pour la troisième année consécutive - c'est-à-dire depuis la création du Grand-Figeac - de ne pas augmenter les taux.

Même chose en ce qui concerne les taux de Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) et de taxe d'enlèvement des ordures ménagères qui restent identiques à ceux de 2015 (hors effet d'harmonisation progressive de ce taux sur l'ensemble du territoire).

Il est précisé, en ce qui concerne la CFE, que la politique de base minimum mise en place par la Collectivité en 2015, d'ailleurs identique à celles des Communautés du Grand-Cahors ou de CAUVALDOR par exemple, qui a pu entraîner des variations sensibles de cotisations (à la hausse comme à la baisse), est désormais stabilisée.

Les données clefs du budget 2016

 

INVESTISSEMENTS 2016

 

Investissements 2016
 
 
 

 

bouton haut de page

 
© COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU GRAND - FIGEAC - 2014   |   Plan du site   |   Tous droits réservés