«CŒURS DE VILLAGES»
Issendolus, 28ème opération menée par l'intercommunalité

Issendolus 28ème opération "Coeur de Village"

Aux côtés de Patrick Dellac, pour couper le ruban, Vincent Labarthe, Georges Frescalines, Martin Malvy, Franck Léon, Serge Rigal, Catherine Marlas et Maxime Verdier

Le 19 novembre dernier, Patrick Dellac, Maire d'Issendolus, accueillait Martin Malvy, Président du Grand-Figeac et de nombreuses personnalités locales pour inaugurer les travaux d'aménagement et de mise en valeur du centre-bourg. L'opération s'est déroulée en deux phases. En 2013, la Commune, maître d'ouvrage, a réalisé la dissimulation des réseaux. Puis, en octobre 2014, le Grand-Figeac a pris le relais pour l'aménagement du «Cœur de Village».

«Les aménagements ont été volontairement simples et rustiques afin de ne pas dénaturer l'esprit de notre village du Causse. (...) Notre souhait était de donner une nouvelle visibilité à notre centre-bourg, de valoriser ses espaces publics et son patrimoine» déclarait Patrick Dellac lors de son intervention. Une volonté prise en compte par l'équipe de maîtrise d'œuvre du projet, composée de l'ingénieur-paysagiste Amélie Vidal assistée du bureau d'études GEA.

Avant mise en place d'un cheminement piéton sécurisé

AVANT/APRÈS : mise en place d'un cheminement piéton sécurisé

Après mise en place d'un cheminement piéton sécurisé

Issendolus hiver 2017

Les travaux réalisés par les entreprises Grégory (lot VRD et maçonnerie) et Divona paysages (lot aménagements paysagers/serrurerie/mobilier) ont débuté en décembre 2015 et se sont achevés en juillet 2016. Ils ont porté sur :
Carré turquoise l'accessibilité des espaces publics et des établissements recevant du public (mairie, église, salle polyvalente)
Carré turquoise la sécurisation et le traitement paysager de la traverse du village avec la mise en place d'un cheminement piéton sécurisé le long de la RD 20
Carré turquoise l'aménagement des places et des espaces publics avec des matériaux de qualité
Carré turquoise la mise en valeur des petits monuments (murs, calvaire, monument aux morts)
Carré turquoise la réduction des surfaces imperméabilisées et la reprise des eaux pluviales

Le montant global de cette opération s'élève à 388 052 € HT :
Carré turquoise 90 033 € pour la Commune pour la 1ère tranche de travaux sous maîtrise d'ouvrage Communale
Carré turquoise 298 019 € sous maîtrise d'ouvrage Grand-Figeac

L'État, la Région, le Département, la FDEL (fédération départementale d'énergies) du Lot et le FAPEC (fonds d'aides aux petits équipements communaux) ont apporté leur soutien financier à ce projet à hauteur de 50 %, soit un reste à charge de 155 426 € partagé entre la Commune et le Grand-Figeac à 50 % chacun.

Comme le rappelait Martin Malvy, «cette nouvelle opération démontre, une fois de plus, que l'intercommunalité permet de faire ensemble ce que l'on ne peut pas faire seul». L'aménagement des «Cœurs de Villages» est une politique de territoire dont l'enjeu est de participer à l'attractivité du territoire.

 

 


 

Aménagement de l'espace

    • Schéma de cohérence territoriale et schéma de secteur
    • Élaboration d'un schéma d'aménagement des cœurs de villes et villages et réalisation des opérations inscrites dans ce schéma
    • Étude de requalification des entrées de villes et traverses de villages

 

logo opérations Coeurs de Villages

 

Contexte : Opérations «Cœur de Village»

Politique d'aménagement qualitatif des espaces publics des cœurs de villes et villages définis par un schéma communautaire d'aménagement qui a fait l'objet d'une adoption en Conseil de communauté.

À ce jour, Figeac Communauté a réalisé 22 opérations sur 18 Communes de son territoire :Bagnac-sur-Célé, Béduer, Cajarc, Cambes, Camboulit, Camburat, Faycelles, Felzins, Figeac, Fourmagnac, Lentillac-Saint-Blaise, Marcilhac-sur-Célé, Montredon, Planioles, Prendeignes, Saint-Jean Mirabel, Saint-Pierre Toirac, Saint-Félix.

Des projets concernant à la fois l'aménagement qualitatif des espaces publics et l'accessibilité (liaisons piétonnes, espaces de stationnement, mise en valeur de places, parvis, restauration de petits éléments du patrimoine, création d'espaces verts...) et des travaux sur les réseaux (enfouissement, mise aux normes...).

La plupart de ces opérations ont été conduites en co-maîtrise d'ouvrage avec les communes concernées (partie réseaux) et le Département (partie voirie).

Pour Figeac Communauté, ces 22 opérations représentent un montant global d'investissement de 6 M € TTC.

Une opération est en cours d'achèvement sur la commune de Cuzac. Seront réalisées en 2014, Cadrieu et Saint-Sulpice. Enfin, cinq opérations sont actuellement à l'étude et ont fait l'objet d'un diagnostic : Capdenac-le-Haut, Capdenac-Gare (hameau de Saint-Julien d'Empare), Lunan, Saint-Perdoux et Montbrun.

 

 

 


GRAND - FIGEAC

Schéma de principe de l’organisation d’une opération cœur de ville / village

Préambule : Rappel des statuts communautaires

 

Aménagement  de l’espace :  

« Elaboration d’un schéma d’aménagement des cœurs de villes et villages et réalisation des opérations inscrites dans ce schéma »

Voirie d’intérêt communautaire :

- Création, aménagement et entretien, dans le strict périmètre défini par le schéma communautaire d’aménagement des cœurs de villes et villages et approuvé par le Conseil de Communauté, des voies, places, placettes, espaces publics communaux et leurs accessoires, y compris mobilier urbain et éclairage public.
- Cette compétence communautaire est exclusive de toute intervention sur les réseaux enfouis ou à enfouir ainsi que de l’exercice des pouvoirs de police du Maire (balayage, entretien, déneigement, circulation).
- L’entretien des espaces ainsi définis pourra être confié à titre gratuit aux Communes concernées.
- Le financement des interventions communautaires sur la chaussée ou couche de roulement stricto sensu pourra faire l’objet de versement de fonds de concours par les Communes membres concernées à la Communauté.

Etape 1 – Visite de la Commune et rédaction de la fiche du schéma communautaire cœur de village.

a/ Visite de la commune
Repérage du patrimoine et des espaces publics à mettre en valeur. Définition d’un périmètre opérationnel cœur de ville/village et premiers principes d’aménagements (Commune, Communauté, CAUE).

b/ Rédaction fiche « cœur de ville/village »
Périmètre – repérage des espaces publics (carte) + principes d’aménagement (CAUE). Transmission à la Communauté et au Maire.

Etape 2 – Validation administrative :       

a/ Approbation du projet de fiche «cœur de ville/village » par le Conseil municipal

b/ Approbation de la fiche «cœur de ville/village » par la commission et le bureau

c/ Approbation de la  fiche «cœur de ville/village » par le Conseil de Communauté et insertion au schéma communautaire.

Etape 3 – Etablissement du cahier des charges CAUE.

- Définition d’un programme de l’opération cœur de village (rappel du contexte et des enjeux d’aménagement).
- Proposition d’organisation du projet (compétences requises par le maître d’œuvre, etc… ).

Etape 4 – Validation administrative.

a/ Approbation du projet de cahier des charges «cœur de ville/village » par le Conseil municipal

b/ Approbation du cahier des charges «cœur de ville/village » par la commission et le bureau

c/ Approbation du cahier des charges «cœur de ville/village » par le Conseil de Communauté

Etape 5 – Programmation et inscription des crédits d’étude préliminaire par le Conseil de Communauté.

Etape 6 – Organisation de la maîtrise d’ouvrage.

a/ Recensement des maîtrises d’ouvrages (Commune, Communauté, Conseil Général, etc…)

b/ Définition de l’enveloppe prévisionnelle des travaux par maître d’ouvrage et éventuellement phasage de l’opération en plusieurs tranches.

c/ Choix de l’organisation de la maîtrise d’ouvrage (groupement de commande, co-maîtrise d’ouvrage, …)

Etape 7 – Désignation du maître d’oeuvre.  

Consultation – choix par le Conseil de Communauté après avis d’une commission en présence du Maire de la Commune concernée.

 

Principe de répartition des éléments de mission par maîtrise d’ouvrage

 Répartition financière

Communauté de Communes

Commune

Département

Autres
(syndicats etc.)

Etudes préliminaires

*

 

 

 

Avant - Projet

*

 

 

 

Projet

Répartition au prorata du montant des travaux de chaque Maître d’ouvrage

ACT à AOR

Répartition au prorata du montant des travaux de chaque Maître d’ouvrage

* chaque étape EP, AVP et Projet est soumise à validation administrative

 

Etape 8 – Définition de l’enveloppe prévisionnelle du projet par maîtrise d’ouvrage.

- Définition et répartition enveloppe travaux (phase AVP ou PRO)
- Définition et répartition enveloppe opération (travaux, maîtrise d’œuvre, frais annexes, imprévus)
- Adoption du plan de financement
- Inscription des crédits

Etape 9 – Validation administrative.

a/ Approbation par le Conseil municipal

b/ Approbation par la commission et le bureau

c/ Approbation par le Conseil de Communauté

Etape 10 – Etablissement des dossiers de financements et sollicitation des partenaires financiers.

Etape 11 – Obtention des intentions de financements.

Etape 12 –Coordination administrative, technique et financière de l’opération par les différents maîtres d’ouvrage le cas échéant.

- Coordination, programmation travaux, obtention des financements, etc…)

Etape 13 – Lancement procédure de consultation pour mise en œuvre des travaux.

Etape 14 – Obtentions des notifications de financements.

Etape 15 – Lancement travaux.

 

bouton haut de page

 

© COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU GRAND - FIGEAC - 2014   |   Plan du site   |   Tous droits réservés