OPÉRATIONS « CŒURS DE VILLAGES »

Mis en valeur, les centres-bourgs des Communes
du Grand-Figeac gagnent en attractivité

 

Depuis sa création, le Grand-Figeac conduit une politique de rénovation des cœurs de villes et de villages. 28 Communes en ont déjà bénéficié(*). Ces projets importants pour le territoire permettent de révéler des lieux de vie, de les agrémenter et de les sécuriser dans l'intérêt de tous, habitants et visiteurs.

BAGNAC-SUR-CÉLÉ

Halle Bagnac-sur-Célé
Le nouveau visage du Foirail avec les abords de la halle soulignés, des murets créés pour « casser » ce vaste espace et un revêtement refait à neuf.

La 3e tranche du programme, ouverte début 2017, s'est achevée l'été dernier.
Dans la continuité des deux aménagements précédents, elle finalise l'articulation des espaces publics entre le haut et le bas du centre-bourg, entre la place de l'église et le Foirail, lieu de vie et d'activité de la Commune.
L'ensemble du Foirail a été mis en valeur afin de redonner à ce qui était un simple parking une dimension piétonne, tout en conservant son usage multiple : stationnement, espace de marché et lieu de vie pour les habitants et les commerçants.

Coût de l'opération : 415 194 € HT

Foirail Bagnac-sur-Célé

 

(*) 28 villages concernés sachant que certains ont eu plusieurs tranches de travaux. Deux opérations sont en cours et deux autres à l'étude.

SAINT-SULPICE

Les travaux de l'aménagement du « Cœur de Village » de Saint-Sulpice ont démarré à la rentrée.
La maîtrise d'œuvre du projet a été confiée au groupement composé de Guillaume Laizé (architecte-paysagiste) et Alain Marty (Aménagement Quercy Rouergue).
Ont été retenues pour les travaux, les entreprises Capraro, Eiffage, Gauthier, Maiza et Divona.
Le chantier est piloté par le Grand-Figeac sous la surveillance de Jean-Claude Laborie, Vice-président chargé des opérations « Cœurs de Villages » et Laurence Cavaillé, technicienne du Grand-Figeac.

Le bourg de Saint-Sulpice va bénéficier d'un aménagement d'envergure qui mise sur le cadre de vie des habitants, mais aussi sur la sécurité des piétons.
Il s'agira de préserver les valeurs paysagères des Causses et de la Vallée, de repenser les espaces communs permettant le lien social et la vie du village, tout en maintenant leur caractère rural.
Les atouts existants seront respectés et confortés :
carre fushia la place de l'église sera réaffirmée et matérialisée par un pavage en pierre de pays
carre fushia les espaces publics seront embellis ainsi que la voie principale et les deux ruelles adjacentes qui traversent le bourg
carre fushia le stationnement sera repensé
carre fushia les bordures des rues et ruelles seront végétalisées

Pavage Saint-Sulpice
Le pavage en pierre de pays permettra de réaffirmer et de matérialiser la place de l'église

Le projet prendra en compte la topographie de ce village médiéval accroché à la falaise : une situation qui conditionne les espaces habités où viennent s'intercaler de petits espaces publics et des points de vue exceptionnels. Exemple : pour gérer l'écoulement des eaux dans les pentes du village, des caniveaux seront notamment créés.

Le coût total de cette opération est de 424 020 € HT.
294 412 € de subventions ont été obtenues auprès de l'État, de la Région Occitanie et du Département du Lot (soit 69 %).
Le Grand-Figeac et la Commune de Saint-Sulpice financent à part égale les 31 % restants (soit 129 608 € HT)..

 

 

OPÉRATIONS « CŒURS DE VILLAGES »

695 000 € investis par le Grand-Figeac pour aménager les Communes

 

MARCILHAC-SUR-CÉLÉ

L'opération a fait l'objet en 2007 d'une étude préalable globale et d'un schéma d'aménagement par une équipe de maîtrise d'œuvre pluridisciplinaire représentée par Pierre-Marie Gilles, architecte urbaniste.
Une première phase de travaux d'un montant de 450 000 € a été réalisée en 2010 sur les secteurs de l'enceinte abbatiale, des berges du Célé et de la place du Pampolet.
La seconde phase de travaux a débuté en février 2018 et concerne la place de la Mairie, la place des Platanes, la rue des Remparts et la rue du Moulin. L'équipe de maîtrise d'œuvre en charge du projet est composée de Guillaume Laizé, paysagiste DPLG, Alain Marty, architecte et de Vincent Teilhard, bureau d'études AQR.

L'objectif principal est de faire émerger à l'intérieur du village la présence de l'abbatiale, et d'articuler/relier les différents espaces publics, édifices publics et commerces entre eux.
Pour ce faire, il est prévu de :

- créer un maillage piétonnier faisant écho au patrimoine du lieu
- recréer un socle autour de l'abbatiale afin de marquer sa présence côté village
- développer une véritable place reliant la mairie, l'entrée de l'abbatiale et les berges du Célé
- donner un parvis à la mairie et réorganiser les stationnements de façon à ce qu'ils ne perturbent plus la lecture de l'espace.

Les travaux, réalisés par le groupement Eiffage-Capraro (lots terrassement-VRD-maçonnerie), l'EURL Maizia (lot serrurerie) et l'entreprise Divona Paysage (lot aménagements paysagers), s'achèveront cet automne.
Le coût d'opération est de 545 000 € HT dont 499 346 € HT de travaux. Le projet est financé par l'État, la Région et le Département du Lot à hauteur de 429 531 € (soit 79 %).

 

 

Coeur de village Labathude

Coeur de village Marcilhac-sur-Célé #1

 

Coeur de village Marcilhac-sur-Célé #2

 

 

 

LABATHUDE

L'aménagement prévu concerne le lieu-dit La Remise qui regroupe la Mairie, la crèche, l'école, la salle des fêtes, le terrain de sport. Il devra remédier au manque de densité afin que même lorsque la place est vide, elle présente un caractère accueillant et convivial.
Le contexte naturel et les points de vue dégagés sur le grand paysage constituent un atout, qui sera mis en valeur. Le dynamisme de la Commune devra transparaître dans les espaces publics.

L'équipe de maîtrise d'œuvre en charge du suivi du projet est constituée d'Amélie Vidal, paysagiste mandataire, associée au bureau d'études HBR (Henry Bosq Raccordement).
Les travaux, confiés aux entreprises STAP (lot VRD-maçonnerie) et Divona Paysage (lots serrurerie-mobilier-paysage), ont débuté début avril et se termineront à l'automne avec les plantations.

Le coût d'opération est de 150 000 € HT dont 130 000 € HT de travaux. Ce projet bénéficiera de 73 965 € de subventions soit 49 % réparties entre l'État, la Région et le Département.

 

 

 

Notons que les Communes apportent une participation financière pour la réalisation de ces travaux.

 

 


 

Aménagement de l'espace

    • Schéma de cohérence territoriale et schéma de secteur
    • Élaboration d'un schéma d'aménagement des cœurs de villes et villages et réalisation des opérations inscrites dans ce schéma
    • Étude de requalification des entrées de villes et traverses de villages

 

logo opérations Coeurs de Villages

 

Contexte : Opérations «Cœur de Village»

Politique d'aménagement qualitatif des espaces publics des cœurs de villes et villages définis par un schéma communautaire d'aménagement qui a fait l'objet d'une adoption en Conseil de communauté.

À ce jour, Figeac Communauté a réalisé 22 opérations sur 18 Communes de son territoire :Bagnac-sur-Célé, Béduer, Cajarc, Cambes, Camboulit, Camburat, Faycelles, Felzins, Figeac, Fourmagnac, Lentillac-Saint-Blaise, Marcilhac-sur-Célé, Montredon, Planioles, Prendeignes, Saint-Jean Mirabel, Saint-Pierre Toirac, Saint-Félix.

Des projets concernant à la fois l'aménagement qualitatif des espaces publics et l'accessibilité (liaisons piétonnes, espaces de stationnement, mise en valeur de places, parvis, restauration de petits éléments du patrimoine, création d'espaces verts...) et des travaux sur les réseaux (enfouissement, mise aux normes...).

La plupart de ces opérations ont été conduites en co-maîtrise d'ouvrage avec les communes concernées (partie réseaux) et le Département (partie voirie).

Pour Figeac Communauté, ces 22 opérations représentent un montant global d'investissement de 6 M € TTC.

Une opération est en cours d'achèvement sur la commune de Cuzac. Seront réalisées en 2014, Cadrieu et Saint-Sulpice. Enfin, cinq opérations sont actuellement à l'étude et ont fait l'objet d'un diagnostic : Capdenac-le-Haut, Capdenac-Gare (hameau de Saint-Julien d'Empare), Lunan, Saint-Perdoux et Montbrun.

 

 

 


GRAND - FIGEAC

Schéma de principe de l’organisation d’une opération cœur de ville / village

Préambule : Rappel des statuts communautaires

 

Aménagement  de l’espace :  

« Elaboration d’un schéma d’aménagement des cœurs de villes et villages et réalisation des opérations inscrites dans ce schéma »

Voirie d’intérêt communautaire :

- Création, aménagement et entretien, dans le strict périmètre défini par le schéma communautaire d’aménagement des cœurs de villes et villages et approuvé par le Conseil de Communauté, des voies, places, placettes, espaces publics communaux et leurs accessoires, y compris mobilier urbain et éclairage public.
- Cette compétence communautaire est exclusive de toute intervention sur les réseaux enfouis ou à enfouir ainsi que de l’exercice des pouvoirs de police du Maire (balayage, entretien, déneigement, circulation).
- L’entretien des espaces ainsi définis pourra être confié à titre gratuit aux Communes concernées.
- Le financement des interventions communautaires sur la chaussée ou couche de roulement stricto sensu pourra faire l’objet de versement de fonds de concours par les Communes membres concernées à la Communauté.

Etape 1 – Visite de la Commune et rédaction de la fiche du schéma communautaire cœur de village.

a/ Visite de la commune
Repérage du patrimoine et des espaces publics à mettre en valeur. Définition d’un périmètre opérationnel cœur de ville/village et premiers principes d’aménagements (Commune, Communauté, CAUE).

b/ Rédaction fiche « cœur de ville/village »
Périmètre – repérage des espaces publics (carte) + principes d’aménagement (CAUE). Transmission à la Communauté et au Maire.

Etape 2 – Validation administrative :       

a/ Approbation du projet de fiche «cœur de ville/village » par le Conseil municipal

b/ Approbation de la fiche «cœur de ville/village » par la commission et le bureau

c/ Approbation de la  fiche «cœur de ville/village » par le Conseil de Communauté et insertion au schéma communautaire.

Etape 3 – Etablissement du cahier des charges CAUE.

- Définition d’un programme de l’opération cœur de village (rappel du contexte et des enjeux d’aménagement).
- Proposition d’organisation du projet (compétences requises par le maître d’œuvre, etc… ).

Etape 4 – Validation administrative.

a/ Approbation du projet de cahier des charges «cœur de ville/village » par le Conseil municipal

b/ Approbation du cahier des charges «cœur de ville/village » par la commission et le bureau

c/ Approbation du cahier des charges «cœur de ville/village » par le Conseil de Communauté

Etape 5 – Programmation et inscription des crédits d’étude préliminaire par le Conseil de Communauté.

Etape 6 – Organisation de la maîtrise d’ouvrage.

a/ Recensement des maîtrises d’ouvrages (Commune, Communauté, Conseil Général, etc…)

b/ Définition de l’enveloppe prévisionnelle des travaux par maître d’ouvrage et éventuellement phasage de l’opération en plusieurs tranches.

c/ Choix de l’organisation de la maîtrise d’ouvrage (groupement de commande, co-maîtrise d’ouvrage, …)

Etape 7 – Désignation du maître d’oeuvre.  

Consultation – choix par le Conseil de Communauté après avis d’une commission en présence du Maire de la Commune concernée.

 

Principe de répartition des éléments de mission par maîtrise d’ouvrage

 Répartition financière

Communauté de Communes

Commune

Département

Autres
(syndicats etc.)

Etudes préliminaires

*

 

 

 

Avant - Projet

*

 

 

 

Projet

Répartition au prorata du montant des travaux de chaque Maître d’ouvrage

ACT à AOR

Répartition au prorata du montant des travaux de chaque Maître d’ouvrage

* chaque étape EP, AVP et Projet est soumise à validation administrative

 

Etape 8 – Définition de l’enveloppe prévisionnelle du projet par maîtrise d’ouvrage.

- Définition et répartition enveloppe travaux (phase AVP ou PRO)
- Définition et répartition enveloppe opération (travaux, maîtrise d’œuvre, frais annexes, imprévus)
- Adoption du plan de financement
- Inscription des crédits

Etape 9 – Validation administrative.

a/ Approbation par le Conseil municipal

b/ Approbation par la commission et le bureau

c/ Approbation par le Conseil de Communauté

Etape 10 – Etablissement des dossiers de financements et sollicitation des partenaires financiers.

Etape 11 – Obtention des intentions de financements.

Etape 12 –Coordination administrative, technique et financière de l’opération par les différents maîtres d’ouvrage le cas échéant.

- Coordination, programmation travaux, obtention des financements, etc…)

Etape 13 – Lancement procédure de consultation pour mise en œuvre des travaux.

Etape 14 – Obtentions des notifications de financements.

Etape 15 – Lancement travaux.

 

bouton haut de page

 

© COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU GRAND - FIGEAC - 2014   |   Plan du site   |   Tous droits réservés